Occlusion veineuse rétinienne

Rappels

La rétine est le tissu, tapissant tout le fond de l'œil, dont le rôle est de transformer les images en signal biologique, qui est ensuite transmis au cerveau par le nerf optique.

La rétine est divisée en plusieurs régions : la macula est la région centrale responsable de la vision précise (lecture, reconnaissance des visages, etc.) : selon qu’elle est atteinte ou non par une pathologie, la répercussion sur la vision sera donc plus ou moins importante et gênante. Le reste de la rétine sert à s’orienter, à repérer les objets en mouvement.

La rétine telle que la voit l'ophtalmologiste pendant l'examen du fond d'œil.

La zone entourée est la macula.

La rétine reçoit le sang d'une seule artère (« artère centrale de la rétine »), qui se divise ensuite à la surface de la rétine. Le sang veineux est drainé par une seule veine (« veine centrale de la rétine »). Toute la circulation de la rétine passe par le nerf optique.

Artères et veines entretiennent des rapports particuliers dans la rétine : ainsi, artère et veine centrales de la rétine cheminent ensemble dans le nerf optique ; de plus, artères et veines se croisent fréquemment à la surface de la rétine.

Fréquence

Les occlusions veineuses peuvent survenir à tout âge, chez les adolescents comme chez les personnes âgées, avec un âge moyen de survenue entre 55 et 65 ans.

Chaque année en France, on estime que 20 000 personnes sont atteintes.

Mise à jour : Février 2011
eZ publish™ copyright © 1999-2017 eZ systems as