Accueil > Maladies de l'oeil > Chirurgie Réfractive > Etapes avant l'intervention

Etapes avant l'intervention

Quelles sont les différentess étapes avant l'intervention ?

Cette chirurgie s’adresse aux adultes.

Votre défaut visuel doit avant tout être stable : ceci peut se voir sur vos anciennes ordonnances de lunettes. Le mieux est de poser la question à votre ophtalmologiste traitant à l’avance. La stabilisation chez le myope survient le plus souvent après 20 voire 25 ans. En cas de doute, au terme du bilan préopératoire, il vous sera donné un deuxième rendez-vous, 6 mois plus tard, afin que nous puissions juger nous-mêmes de votre opérabilité dans de bonnes conditions.

 

Les conclusions vous seront données le jour même.

 

Quelles sont les différentes étapes avant l’intervention ?

 

La première étape est un ensemble d’examens dont le but est de dépister les yeux qui risqueraient d’être fragilisés par une intervention. Ensuite, si l’intervention s’avère possible, le bilan permet de choisir la technique la plus appropriée pour chacun.

 

Une ou deux consultations préalables peuvent être nécessaires. Il est donc conseillé de prendre d’emblée deux RDV.

 

Vous devez retirer vos lentilles à l’avance, pour toutes les mesures préopératoires:

- deux jours avant s’il s’agit de lentilles souples,

- une semaine avant s’il s’agit de lentilles dures, flexibles, rigides ou semi-rigides.

Le port de lentilles avant la consultation diminue la précision des différentes mesures, et induit des artefacts.

 

Si vous avez une lettre d’ophtalmologiste ou une ancienne prescription de lunettes pensez à la prendre avec vous.

 

Lors de ce bilan il peut être nécessaire de dilater vos yeux ce qui peut durer plusieurs heures. Il vous sera alors difficile de lire jusqu’au lendemain matin. Le bilan préopératoire est long, évitez de vous y rendre au volant de votre voiture ou avec votre deux-roues.

 

A la fin de la consultation préopératoire, votre chirurgien vous délivrera une information, orale et écrite, pour vous aider à prendre une décision en en appréhendant le mieux possible toutes les conséquences. Les avantages et les risques doivent donc vous être expliqués (il n’y a pas de chirurgie sans risques, aussi minimes soient-ils). Vous devez poser toutes les questions que vous souhaitez. Pour finir, tous les documents nécessaires vous seront remis. Parmi eux se trouve « la fiche de consentement éclairé » éditée par la Société Française d’Ophtalmologie. Cette fiche doit être lue et signée par chaque patient avant l’intervention. Ce document n’est pas une décharge de responsabilité mais prouve que vous avez reçu une information exhaustive concernant l’intervention, et que vous l’avez comprise.

 

Chacun peut alors s’accorder un temps de réflexion avant de prendre sa décision. Les différents éléments du bilan restent pertinents plusieurs mois. La prise du rendez-vous opératoire doit être faite par le patient lui-même. Une ordonnance comprenant une prémédication préopératoire pourra vous être remise.