Accueil > Maladies de l'oeil > DMLA > Diagnostic

Diagnostic

Comment se fait le diagnostic de la DMLA ?

Les examens nécessaires dépendent de la forme et du stade de la maladie.

Un fond d’œil réalisé par un médecin ophtalmologiste est le meilleur moyen d’identifier et surveiller le plus tôt possible les lésions annonciatrices de la DMLA ou la maladie elle-même. De simples photographies du fond d’œil peuvent être utiles pour suivre l’évolution.

Exemples de fonds d’œil normaux (œil gauche / œil droit)

En cas de suspicion de néovaisseaux, une angiographie est souvent nécessaire. Cet examen consiste à photographier la rétine après avoir injecté dans une veine du bras un colorant fluorescent (fluorescéine ou vert d’indocyanine).

Séquence angiographique

La tomographie en cohérence optique (« OCT ») est examen très utile, que ce soit au moment du diagnostic, ou pendant le suivi. Son principe repose sur la projection d’une source lumineuse, réfléchie par les différentes couches rétiniennes, permettant d'obtenir des images en coupe de la rétine : l'OCT donne donc la 3e dimension aux images obtenus en angiographie.

Exemples d’OCT normal (en haut) et en cas de DMLA exsudative (en bas)

Mise à jour : Juillet 2009