Accueil > Maladies de l'oeil > Nystagmus

Nystagmus

Le nystagmus est un mouvement rythmique des yeux, qui est involontaire.

Il peut être congénital ou acquis.

Il peut relever de très nombreuses causes. Les strabologues prennent en charge les nystagmus qui proviennent d'affections ophtalmologiques ou neuro-ophtalmologiques.

Causes possibles :

– défaut d'installation de la vision binoculaire, avec ou sans strabisme
– trouble de la fonction rétinienne, donnant une altération de la fonction des cônes, ou des cônes et des bâtonnets
– altération de la pigmentation (albinisme sous ses diverses formes)
– anomalie des structure ou de la myélinisation des voies optiques (ou des centres d'intégration du cerveau ou du cervelet).

Dans certains cas, le nystagmus est héréditaire et l'on peut parfois retrouver le gène dont la mutation en est responsable. En pratique, face à un nystagmus, on commence par un examen complet, en consultation d'ophtalmologie, selon un protocole particulier, adapté à la recherche d'une cause de ce symptôme. Ensuite, on a souvent besoin d'examens complémentaires : électrorétinogramme, potentiels évoqués visuels, IRM. Quelle que soit la cause, il n'est pas exceptionnel que le nystagmus diminue ou disparaisse dans une certaine direction du regard. Le patient peut parfois prendre dans ce cas une attitude anormale de la tête (torticolis) afin d'utiliser la "zone de blocage". Dans cette situation favorable, on peut étudier, par des mesures précises, si une intervention chirurgicale sur les muscles oculomoteurs peut permettre l'utilisation du blocage en position de rectitude.

ATTENTION ! Lorsqu'on propose une opération à un patient porteur d'un nystagmus, il s'agit bien d'améliorer la position de la tête et parfois d'améliorer la vision, mais en aucun cas de supprimer le nystagmus.

 

Auteur :

Dr Béatrice ROUSSAT, service du Pr Jean-Philippe NORDMANN

Mise à jour : Février 2011