Causes

La cause des occlusions veineuses rétiniennes est incertaine. En particulier, la formation d’un caillot (ou thrombus) comme premier évènement n’est pas établie.

 

Les deux seuls facteurs de risque qui sont clairement retrouvés plus fréquemment (mais pas toujours) chez des patients souffrant d’occlusion veineuse rétinienne sont l’hypertension artérielle d’une part, l’hypertonie oculaire et/ou le glaucome d’autre part, sans pour autant que l’on comprenne bien les rapports et les liens de cause en effet entre ces maladies.

 

OVCR et OBVR sont probablement dûs à des mécanismes distincts : au cours des OBVR, il semble qu'une petite artère, dont la paroi est « durcie » (par l'hypertension artérielle par exemple), « écrase » une veine au niveau d'un croisement entre les deux.

Les occlusions veineuses sont différentes des phlébites des membres inférieurs (les patients souffrant de l'une n'ont pas plus de risque de souffrir de l'autre maladie), et n’ont pas de rapport avec le tabagisme (et sans doute pas avec l’hypercholestérolémie).

 

Cette maladie pourrait être génétique dans certains cas. En effet, plusieurs cas peuvent survenir au sein d’une même famille. Cependant, le gène responsable n’a pas été découvert à ce jour.

 

Il est très fréquent de ne retrouver aucune cause à la maladie, et faire un bilan approfondi (comme des explorations approfondies de la coagulation) n’a qu’un intérêt très limité voire nul.

Mise à jour : Juillet 2009