Les différents types de greffe

Quels sont les différents types de greffe ?

La greffe de cornée classique consiste à remplacer la partie centrale de la cornée sur toute son épaisseur (kératoplastie transfixiante). Lorsque la maladie ne touche qu’une des couches de la cornée (endothélium ou stroma), une greffe lamellaire est réalisée qui permet de conserver les couches saines de la cornée (kératoplastie lamellaire postérieure –DSEK– ou antérieure). Dans les deux cas, le greffon cornéen provient d’un donneur décédé pour lequel les maladies transmissibles par la greffe ont été recherchées et écartées. Le but de la greffe de cornée est d’améliorer la vision.

                 
                 

 

La greffe de membrane amniotique consiste à greffer à la surface de l’œil une membrane prélevée sur un placenta obtenu lors d’une césarienne. Son but est de favoriser la cicatrisation de la cornée ou de calmer les douleurs liées à certaines maladies de la cornée. Elle ne permet pas d’améliorer la vision.

                 

La greffe de limbe et la greffe de cellules souches consistent à greffer les cellules qui permettent de renouveler la couche la plus superficielle de la cornée (épithélium). Ces interventions sont réalisées pour une insuffisance limbique dont la principale cause est la brûlure oculaire grave.

 

La greffe de conjonctive consiste à prélever un fragment de conjonctive saine sur l’œil malade ou sur l’autre œil et à le greffer dans la zone malade. Elle est utilisée principalement pour traiter le ptérygion.

eZ publish™ copyright © 1999-2017 eZ systems as