Education des patients et pronostic

 

 

Education des patients et pronostic

 

Education

L'éducation des patients constitue un des volets les plus importants de la prise en charge de la RD. Il faut sensibiliser les patients au fait qu'un excellent contrôle de la glycémie est bénéfique quel que soit le stade de la RD et que les complications systémiques (hypertension, atteinte rénale, hyperlipidémie) vont contribuer à accélérer l'évolution de la rétinopathie et doivent être prises en charge au plus tôt. Il faut réduire la consommation de tabac, voire arrêter de fumer.

Les symptômes visuels (par exemple, des changements de la vision, une rougeur, une douleur) pourraient traduire l'évolution de la maladie et doivent être immédiatement signalés.

 

Pronostic

 

La majorité des patients diabétiques va présenter une rétinopathie: 50 % des patients atteints de diabète de type 1 et 30 % de ceux présentant un diabète de type 2 devraient développer une rétinopathie mettant en jeu le pronostic visuel pendant leur vie et nécessiter une intervention pour réduire le risque de perte visuelle. Selon les estimations, la cécité légale serait 25 fois plus fréquente dans la population diabétique que dans la population non atteinte. Après examen ophtalmologique, les facteurs de bon pronostic comprennent l'existence d'exsudats circinés d'apparition récente, de fuites bien circonscrites, et d'une bonne perfusion péri-fovéale. L'existence d'un œdème diffus/de fuites multiples, de dépôts lipidiques dans la fovéa, d'une ischémie maculaire, d'un œdème cystoide maculaire et d'une acuité visuelle inférieure à 1/10 avant intervention chirurgicale ou d'une hypertension constituent des facteurs de mauvais pronostic

 

La RD reste une cause majeure, au plan mondial, de cécité évitable. La prévention de la rétinopathie est à différencier de la prévention de la cécité secondaire au diabète. Il est possible de diminuer ou de prévenir la survenue d'une cécité secondaire au diabète sans prévenir la survenue d'une rétinopathie. Le dépistage systématique de la RD et le traitement préventif par laser indiqué chez les patients présentant un œdème maculaire ou une rétinopathie proliférante réduit la fréquence de survenue d'une cécité dans la population diabétique, quelle que soit la prévalence de la rétinopathie. Un traitement par photo-coagulation laser opportun et bien ciblé peut diminuer le risque de perte visuelle sévère de plus de 95%. De la même façon, le risque de perte visuelle modérée secondaire à une DR peut baisser de 50% après un traitement adapté par photo-coagulation laser focale.

eZ publish™ copyright © 1999-2017 eZ systems as